J’ai comme une poussière dans l’oeil

39

Ça vous est déjà arrivé, à vous ce moment d’intimité ou toutes les pressions, les peurs et les questionnements se déferlaient sous coup de larmes et de trop plein d’émotion, en plein moment crucial? 

De vous retrouver à chevaucher votre partenaire, et de réaliser que tout ce qui est venu avant, à cette période de déconnection, vous a atteint plus que vous le pensiez?  Que vous réalisiez que vous vous contiez une grosse joke, et que vous remisiez tous vos désirs au point de vous oubliez, vous oubliez en tant que femme, en tant que couple. 

Cette petite étincelle, ce qui fesait de vous avant la routine un couple d’amoureux.

Que toutes vos ptites manies et carapaces ajoutées, au cours des derniers mois, explosent tout soudainement?

Je réalise que beaucoup de mes pensées, ou réactions sont faussées,  en lien à mon passé.  Je comprends mieux d’ou je viens avec ce soulèvement de soupape trop pleine.

C’est pas la dépendance à l’ex qui revenait, mais bien un manque à ma relation à combler, qui se signalait sous forme de connu. Comique comment la vie nous surprend en gardant les mêmes grands chemins lors de conflits intérieurs. 

 Tsé, je crois pas réinventer le cercle!:)

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Carrie et cie, Le squelette du placard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s