Pit, pit, pit, ou comment la girafe mangea l’avocat

Vous rappellez-vous d’un simple texte, ode aux particularités recherchées, au prochain amour ou relation donc j’entrevoyais le mirage?   Un rappel, à ce texte datant d’avril 2007……The Avocado salad

Figurez-vous bien que sans l’avoir recherché, ce spécimen craquant aux effluves ensorcelantes, est tombé à point.  Gen is now gagagougou, and wired…

Revu lors d’un week end endiablé en juin 2007, mon dernier au Québec avant la Chine, au chalet d’une amie, je me rappelle avoir eu les yeux ainsi que l’odorat accrochés dès le premier instant. 

Un petit qql chose avait touché juste, et de m’avoir dit, ainsi qu’à celles qui m’entouraient:  » Lui, grrr….. edit and translation : j’irais bien visiter les bois en sa compagnie » .  J’étais carrément attirée, hypnotisée, ce qui n’arrive que très rarement.   Je ne lui ai point parlé, un simple salut, voulant lui laisser sa bulle.

Disons que le petit monsieur vivait une séparation pas très plaisante, j’ai donc refoulé mes arrières pensées en bonne petite fille et je l’ai écouté, histoire de lui faire du bien et de me rapprocher sournoisement.

Je ne l’ai plus revu, quittant pour le voyage d’une vie, que fut la Chine.

Nous avons bien eu qql conversations à mon retour, mais rien ne me laissait présager ce qu’est ma réalité de maintenant.  L’attirance toujours palpable de mon côté, aucun feedback de sa part (ah les petits gars gênés!), autre qu’une appréciation de nos longs délires, de l’écoute, des opinions.  QQl chose me ramenait toujours sur son chemin, que ce soit purement pour son écoute, sa beauté, par envie de voir qqln, de faire qql chose, mais toujours est-il qu’il resta dans les parages, et ce depuis aôut.  Nous avons bien eu qql rapprochements, mais jamais assez pour que je décide de me laisser aller, préférant couper le lien ou être carrément le pied sur les freins, au lieu de parler de mes vraies peurs, sentiments, attentes envers autrui ou simplement de ce que j’étais vraiment.  Nous avions l’air de deux enfants, essayant de deviner ce que l’autre voulait, et je tentais bien que mal de déchiffrer tout geste, toute parole.

J’ai bien voulu ne pas apprécier sa simplicité, de regarder à d’autres directions, mais qql chose me gardait à ses côtés, et lui demandait ma présence.

J’ai finalement décidé de m’accorder la valeur appropriée, à me laisser apprivoiser, de me donner la chance de vivre un bonheur qui me ferait sourire, rire, rêver et attendre son retour, sa peau satinée, son odeur ennivrante, et ses paroles réconfortantes.  Et le tout s’est enchainé….les conversations sur nous, ma gêne gagagougou lorsqu’il me disa ce que je lui fesais, ce que je lui donnais, ce que j’étais à ses yeux.

J’ai hâte de le revoir, de l’embrasser, de le toucher, de regarder à ses yeux, et de voir que je le rends heureux, aussi simplement que ça, sans flafla, sans retournure de phrase.  Seulement de sentir mon homme contre moi…..

En attendant, je vais aller tendrement humer ma veste sur laquelle j’ai apposé un peu de son odeur, et aller me rouler à ses draps, histoire de dormir avec le sourire *edit Grin from ear to ear,* un sourire de possiblités maintenant devenues réalité.

 

 

 

 

5 Commentaires

Classé dans Dreamy Gen, Gen est gaga, Happy Gen

5 réponses à “Pit, pit, pit, ou comment la girafe mangea l’avocat

  1. CriCri

    Aaahhh je suis tellement contente pour vous 2 Gen! Je vous souhaite le plus grand bonheur!!🙂🙂

  2. Merci Cricri:P Même si on aurait voulu, on aurait honnêtement pas pu l’empêcher:P Grrrrrrrrr

  3. Steph

    Finally!!!😀

    Je suis vraiment super heureuse pour vous. Profite-en, tu le mérites😉

  4. Belle histoire! Nice!

    Amuse toi, et prenez soin de vous deux.🙂

  5. Douce Gen

    Ouin….hihihi…Après demultiples supplications, je l’ai laissé gagner…..Just kidding….

    J’ai tellement hâte qu’il revienne….Merci!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s