Et pendant ce temps…

  • Belette a trouvé les cours auxquels s’inscrire pour débuter le mouvement  On croise les doigts que les étudiants de L’UDM laissent qql places et n’aient pas une envie folle de siéger le soir, dans les salles de classe…à suivre, le 4 janvier, le porte-feuille bien allégé.
  • Une chance d’être coloc au mois de mars, avec sa blonde de voyage, çj’attends des nouvelles…Vive le Marché Jean-Talon
  • Un coeur allégé.
  • Une envie de bisou, pour qql instants.
  • Noel qui approche à grands pas…
  • Bénévolat ce week end au Téléthon
  • Bébé blanc va voir le docteur…ouf, porte-feuille allégé X 2
  • Presque deux semaines de congé allègrement payées au Temps des Fêtes, histoire de dormir, et vivre la vie de débauche nocture qu’elle préfère (je vous vois déjà penser…mais non, en cie d’amis, de livres, de doudou, et de belles rencontres.
  • Une sortie du Nouvel An à préparer, Belette veut danser lorsque l’horloge sonnera minuit.
  • Des dettes payées, les économies empliées

Ça sent le bon café, et la relaxation à la pelletée ça!

Bon restant de semaine!  Et vous vos petits velours des Fêtes?

20 Commentaires

Classé dans Dreamy Gen, Happy Gen

20 réponses à “Et pendant ce temps…

  1. Good job. Et le coin du marché Jean-Talon, tellement agréable.

    Un beau temps des fêtes en perspective..! Nice.

    Le Celebration au jour de l’an?

  2. Douce Gen

    Le Celebration…est-ce vraiment ce à quoi je pense…damn ça fait longtemps ce temps-là…mmm…tu tentes le diable, toi!

    J’ai hâte, j’ai hâte, j’ai hâte

  3. Douce Gen

    Et toi tes plans? Tu reviens ici?

  4. themean

    Du 21 déc, au 5-6 janvier 08 environ. Le plus important, famille et amis. Un peu de snow peut-être… Des moments magiques je veux…

    Pas de Celebration pour moi… Ça te rappele des souvenirs? Ha.

  5. Douce Gen

    Ça m’a rappellé mon temps de after…tu sais, dans mon jeune temps:P..il y a presque 10 ans.

    Oui, la simplicité pour ce temps des Fêtes, les amis, de la bonne bouffe, des glissades, des dodos bien mérités, et sûrement une session DVD, toujours bonne thérapie…Ma seule exigence, cette année: danser, et réessayer le ski

  6. Les after? Haha. Pour moi, une fois, l’an passé et c’est ben en masse…

    Les fêtes = simplicité. J’aime ça. Des glissades, trop nice. En crazy carpet?😉

    Oui, les vacacances avec la neige qui tombe…🙂

  7. Douce Gen

    Ça fait des lunes, et des lunes de mon côté.

    Le plus surprenant est que ça me chicoterais en titi dprendre une décision, si qql de mon cercle d’amis me dirait: »Eille…on y va le 31! »

    Le pire,est que je suis tellement pas vraiment copine avec les drogues qui y sont consommées, mais la tentation restera toujours, à l’idée d’une soirée, à parler, danser, et vivre le moment présent….gêlée..Paradoxe, et contradiction totale de ma personne, mais cest là…

  8. themean

    C’est là, comme tu dis… spécial aussi tout ce moment… Je te comprends, tout l’opposé de moi aussi.

  9. Douce Gen

    Je reviens tout juste d’un club, et je change mon fusil d’épaule….pu capable du monde saoul, donc si je sors pour la Nouvelle Année, on oublie les gros endroits avec le monde attriqué…oui, je veux danser, mais avec du vrais monde, et non des pièces de viande et des cadavres peinturés

  10. themean

    D’ac avec toi. Du monde à moitié là… c’est un peu poche. Et qui sont là pour poser… on repassera.

    (On vient de se manquer de peu.)😉

  11. Je crois sincèrement que ça ne devrait point changer la couleur de ma journée, adapotation prolongée l’obligeant, ça me rends agressive, le monde saoul, con, et sans respect…ceux qui sont comiques, pas de problème…une chance que de mon côté, j’ai arrêté…..

    Je crois que j’avais plus besoin d’une doudou et d’un break hier soir, que d’aller dans un club, my insecurities got the best of me, and still do…Faut juste que je remette tout ça en perspective, parce que je suis presque prête à m’empaller de mes agissements, et je suis sûre que dans le fond everything was fine, je pensais juste être à l’aise dans un environnement qui n’est plus mien, mais encore, tout est relatif..Can I start travelling now?:P

  12. themean

    Ouf… je sens quelques issues ici là…😉

    Je te comprends, le goût de la fête ces temps-ci ne me prend pas trop.

    Et le voyage allège l’esprit pour certain, mais faut faire attention à ce que ce ne soit pas une autre fuite…😉

  13. Et que oui, mais je réalise que j’ai juste besoin d’en parler, de le relativiser, car à un party de bureau, disons que beaucoup de choses peuvent arriver, qui n’entrent et ne rejoignent pas nos valeurs. Après avoir vécu autant de bonheur, à l’étranger, et au retour, je suis hyper sensible au malheur et à l’illusion qui flotte autour de moi. Les hommes mariés qui une fois saouls, jettent leur dévolu sur leur proie, les femmes qui couchent à gauche et droite histoire de changer le mal de place, et les gens qui vomissent…c’est pas ma tasse de thé…et je me donne la permission de ne plus avoir de patience, et de choisir ce qui m’entoure, car c’est ma vie, mes règles, échaudés à mes valeurs…In, or out of the train?

  14. themean

    If the train is your train, in. But if the train is everybody’s way of life, I’m definitely not in!

    Tous ces comportements, je te comprends, je crois ne plus avoir de patience (et sérieux, c’est une de mes craintes de mon retour, peur de péter ma coche facilement sur les bassesses et comportements négatifs des autres…). Je crois sincèrement qu’il est adéquat de ne pas garder ça en dedans!😉

  15. Douce Gen

    C’est justement ce que j’essaie de faire, mais face à cette introspection, je me dis que ces anxiétés développées ne devraient pas y être. Qql de sain à 100%, ne serait pas boulversé par ces actions. Mais si je m’arrête un tantinet, et que j’y pense une de mes forces, et faiblesse est mon émotivité….

    Quand je suis revenue, je me sentais prête à conquérir le monde, ma vie, mes patterns…et je sens que même si je ne le perderais jamais, ce travail sur moi, acquis chèrement, mon attitude change, and I despise that…That I am the only master of my own demise. Je crois que c’est plutôt le sentiment d’impuissance, l’adaptation continue que comporte le tout.

    J’ai pas fini mon travail, et j’essaie de continuer, je suis un tantinet troublé, car mes repères d’autrefois sont faussés, et ne me conviennent carrément plus, de là, la beauté d’en rebâtir de nouveaux, symbiotique à ma personne, à mes valeurs, à mon respect inculqué…

    Ne t’inquiète pas, je doute que ton retour sera tainted, tu sembles avoir bien construit ta personne et ton environnement.

    Le mien est précaire, et je sens que je suis au point tournant, le point tournant important, de ou tout ces questionnements.

    Et à bien y penser…Rome ne fut pas bâtie en un jour!

  16. themean

    J’ai tendance à penser aussi cela, qu’être 100% sain n’amènerait pas ses actions fortes… mais en même temps, je me dis pour changer les choses, il faut l’avoir cette énorme énergie en dedans… Tant que ça soit pour construire dans le positif.

    Je crois que le travail sera jamais fini… Et c’est la beauté. « It’s not the end, it’s the journey. »

    Je m’inquiète quand même un peu… on verra. J’ai des bons amis et une belle famille.

    Sois confiante, tu feras les bons choix. Le point tournant est là, tu feras la bonne chose, je le sais. Accepte.🙂

  17. Exactement, lacher-prise au rendez-vous

  18. themean

    Lâcher prise, en effet… J’adore.🙂

  19. En tk, on essait:P…et si j’y pense un tantinet, on peut rien y changer?!?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s