J’ai égratigné le héro

gummy2_s.jpg 

Mmmmm….il fait beau, le soleil plombe….je lève les yeux, et mets un orteil au plancher

Le téléphone sonne, je ne prends aucun instant pour me secouer les puces que je réponds

-Oui allo (essayant d’être mi-sexy, les yeux voilés de sommeil)

Ca va?

Oui, et toi? (miaow)

-J’te réveille?

-Mmm…non, euh oui

-Je vais te laisser dormir

-Non, non c’est beau, je suis réveillée (essayant de mettre le sourire dans ma voix…) et voulant profiter de cet appel matinal…

-Ca matin ca a bien été?  blablablabla…Tu es arrivé en retard au travail?

-Non, juste mais tout a bien été…comme toujours…blablabla

Tu es parti à quelle heure? (j’me rappelle d’un bisou, je ronflais en titi…les deux yeux collés)

Mmm…vers…blablabla...(me rappelle plus ce qu’il a dit…j’me dis pauvre coco, je l’ai pas laissé dormir hier à rire, parler et giggler jusqu’à 5h00)

Rappellez vous que aucun lien ne se fait dans mon petit cerveau …mais j’enchaîne avec les questions d’usage….faut dire que je suis sur le cruise control intense après avoir dormi moins de 5 heures une fois de plus..)

-Penses-tu survivre à ta journée? (ok, monsieur fait deux shift collés, donc une ouverture et une fermeture….mais il est tough)

-Oui, oui, ca devrait

Je réalise soudainement que sa voix est mielleuse, réconfortante, et si connue….qu’elle me fait un bien immense, qu’il n’y a pas de questions juste une prolongation de bien-être….Mmm…Grand Rêveur a donc une intonation du passé, un sentiment à sa voix qu’il ne lui appartient pas.

Je vais passer ce soir….Je viens juste de voir que tu as appellé lundi….(ton doux et enrobant), laisse un message la prochaine fois Gen….(je sens une envie de me voir, une déception de ne pas l’avoir fait avant…et je comprends….Grand Rêveur a une similitude avec Joyeux Ours…mais depuis quand?  Euh…ah…euh…2 + 2=3…T’es capable Gen! 2+ 2=1..Non, shit…..Ah oui…fière comme un pan…2 + 2=4  BRAVO! Pourquoi je l’ai appellé lui, donc?)

Et Gen s’exclame…

-Nonnnnnnnnnn!  Oh my God!

-Je parle pas à la bonne personne (*****Beep …on frappe Gen svp…tous en choeur!)

-Euh….

OhhhhhhhhhhhhhhhhhhOhhhhhhh! Surprise, mépris et frustration sont au rendez-vous…avec un soupcon de détachement très peu présent) Someone’s just been caught Two timing…hahahaha…d’un beau rire jaune

Ok Gen…pédales, et lances toi pas le pot en même temps svp….J’suis tellement pas une bonne menteuse…surtout à lui…j’avais envie de raccrocher sur le coup, me pincer et retourner dormir, histoire de voir si c’était un rêve .

-Euh…bien…euh…je vois,euh…fréquente..euh…ben..euh…depuis…euhh…(Comment lui expliquer tout celà….ca a fait Bang! avec Grand Rêveur….il est entré dans ma vie mardi, pour n’en ressortir que ce matin)

Je me rappelle plus bien bien la suite, car le hamster dans ma tête est parti à la course, avec les meubles…pis le rouleau de papier de toilette.

Il me reste seulement que quelques bribes de conversation, qu’une perception, qu’un changement drastique d’intonation de Joyeux Ours, qui semblait être l’Ours Atteint qui devient froid, froid froid dans ses propros et ne laisse transaparaître rien…je me sentait carrément comme un fournisseur de Koni Yellow qui a un Back Order éternel.

Et la fin fut qu’il avait soudainement des comissions, et que peut-être il passerait, mais La Belette savait déjà que c’était terminé…qu’elle avait égratigné le héros après toutes ces années.

Mais n’est-ce pas ce héros qui lui a dit un jour qu’elle avait sa vie, et lui aussi, quand elle a voulu lui dire qu’elle avait fréquenté qql? La belette avait été blessée, atteinte d’une flèche au coeur, car elle savait que ceci était signe de détachement, et l’Ours n’avait pas voulu aknowledger les signes de choc lors de cette conversation et avait préférer les ignorer .

Qui sait bien que la Belette essait par tout les moyens de passer à autre chose car l’Ours aime mieux manger et chasser ses poissons seul que de laisser la belette prendre soin de lui?  Elle fait son chemin normalement seule, voulant elle même régler le tout dans sa tête, et non déferler le tout sur un autre animal du Règne….Mais comme disent si bien ses amis de la Forêt…si Grand Ours accepte Petite belette à l’occasion et envoit plein de signaux de fumée contradictoires, qu’il ne veut pas d’elle réellement et ne fait que passer le temps mais qu’il n’est pas capable de s’assumer….et bien les amis, un autre animal se fera plaisir de flatter et découvrir son pelage .  Et Belette le laissera peut-être entrer si il est extraordinaire, drôle, et sait danser The Chicken Dance pour l’émoustiller.

Grand Ours n’est jamais revenu…et belette poussa un soupir de tristesse au début….pour finalement ouvrir délicatement les yeux et voir le soleil qui brillait à l’horizon, et remettre doucement ses pattes sur le plancher moelleux du matin.

1 commentaire

Classé dans Infatuated Junkie, Le squelette du placard

Une réponse à “J’ai égratigné le héro

  1. Bonsoir,
    J’avoue que je suis très très surprise de tomber sur ton site, et sur cet article en particulier…
    Les trois derniers paragraphes pourraient être la version prose de la fable que j’ai composée il y’a quelques mois… Et publié sur mon blog récemment… Si tu veux constater par toi-même😉
    Je ne peux que penser que Belette et Belette se font écho, et c’est fort rigolo…
    Bonne continuation à toi…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s